Poêle à bûches ou poêle à granulés : que choisir ?

Lundi 03/10/2022 - 11:19
Poêle à bûches et à granulés

Poêle à bûches et poêle à granulés, quelles sont les principales différences ?

Le chauffage au bois représente une alternative intéressante aux énergies fossiles, que ce soit d’un point de vue financier ou écologique. Le poêle à bûches tout comme le poêle à granulés sont plus couramment utilisés comme chauffage d’appoint pour compléter le chauffage central. Ils permettent de faire des économies, en limitant l’usage du chauffage central et en utilisant des combustibles renouvelables et moins onéreux (malgré la hausse récente des prix de ces matériaux).

Quel fonctionnement et utilisation ? 

  • Le poêle à bûches diffuse la chaleur par rayonnement et convection naturelle ou forcée, dans la pièce dans laquelle il se trouve et est complètement indépendant du système central de chauffage. Le poêle à bûche reprend le principe d’une cheminée et s’utilise pour des besoins ponctuels, en complément d’un système de chauffage, du fait que la chaleur diffusée se concentre autour de lui, dans une seule pièce, et ne permet pas de chauffer l’intégralité de la maison.

 

  • Quant au poêle à granulés, son foyer est automatiquement alimenté en granulés, à l’aide d’une vis sans fin. Au contact de l’air chaud, les granulés entrent en combustion et dégagent de la chaleur. Il est possible d’associer un poêle à granulés à un système de canalisation pour acheminer l’air chaud dans toutes les pièces d’une maison. Ainsi, il peut être utilisé comme chauffage principal. De plus, avec un poêle à granulés, vous pouvez définir les plages horaires d’utilisation et la puissance de chauffe afin d’obtenir une température précise dans votre logement.

Quelle installation et quel entretien pour le poêle à bûche et le poêle à granulés ?

Le poêle à bûches n’a besoin d’aucun raccordement électrique, contrairement au poêle à granulés. Toutefois, les deux systèmes nécessitent la présence d’un conduit d’évacuation des fumées. Les deux équipements devront, par conséquent, être ramonés deux fois par an et être vérifiés chaque année par un professionnel. Le poêle à granulés, plus contraignant à installer du fait de ses pièces mécaniques et électriques, est sujet aux dysfonctionnements. A noter également qu’il ne peut pas fonctionner en cas de coupure d’électricité contrairement au poêle à bûches.

Quels sont les avantages et les inconvénients du poêle à bûches ?

✅ Confort de vie

✅ Crépitement et odeur de feu

✅ Solution la moins chère actuellement

 

❌ Besoin d'alimenter le poêle plusieurs fois par jour

❌ Stockage du bois contraignant

❌ Rendement moins élevé que les granulés

❌ Polluant si le bois est humide et de mauvaise qualité

Quels sont les avantages et les inconvénients du poêle à granulés ?

✅ Alimentation automatique

✅ Système programmable

✅ Autonomie de plusieurs jours

✅ Chaleur homogène dans la pièce

 

❌ Nécessite une alimentation électrique

❌ Bruit de ventilation

❌ Coûts d'installation et de fonctionnement importants

 

Quels sont les prix et les aides disponibles ?

  • Pour le poêle à bûches :

Comptez entre 2 000 et 6 000€ le prix de l'appareil seul. A cela, vous devez ajouter le prix de l'installation entre 500 et 1 500€

  • Pour le poêle à granulés :

Comptez entre 3 000 et 6 000€ pour l'appareil seul. Le prix de l'installation s'élève entre 500 et 2 000€.

 

Pour ces 2 modes de chauffage, il est possible de solliciter plusieurs aides financières :

 

Vous souhaitez installer un poêle à bûches ou un poêle à granulés ? Contactez nos conseillers Croissance Verte au 02 52 700 982 ou via notre formulaire en ligne 

 

Conseils

Pour vous faire accompagner dans vos travaux de rénovation, nos conseillers Croissance Verte, experts en rénovation énergétique sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions. Croissance Verte, partenaire de confiance, est à même de vous accompagner de A à Z dans votre projet. N’hésitez pas à contacter nos équipes. Ce service est gratuit et sans engagement, contactez le 02 52 700 982.