L'intelligence artificielle : une solution pour la performance énergétique ?

Lundi 30/08/2021 - 11:56
Eisox, entreprise angevine, permet d’optimiser la consommation des bâtiments grâce à l’IA

Grâce au numérique et à l’intelligence artificielle, de nombreuses solutions émergent pour améliorer la performance énergétique de nos bâtiments. Une tendance à suivre dans les années à venir.

Suite à trop de promesses non tenues aux tournants des années 70-80, le terme Intelligence Artificielle (IA) est devenu presque tabou dans les milieux scientifiques jusqu’à ce que la révolution du numérique ne le remette sur le devant de la scène.

Portée par les géants du numérique, GAFA en tête, l’IA est aujourd’hui au centre de presque tous les débats, notamment en ce qui concerne la santé et l’environnement. En particulier dans le domaine de l’énergie où elle participe au développement des réseaux intelligents et démontre son utilité pour améliorer la performance énergétique des bâtiments.

La performance énergétique entre dans une nouvelle dimension

La performance énergétique décrit la quantité d'énergie qu’un bâtiment consomme chaque année. Cette consommation d’énergie dépend de la qualité de son bâti et de son isolation mais également de ses équipements énergétiques ainsi que de son mode de fonctionnement. De fait, améliorer la performance énergétique d’un logement, c’est optimiser sa consommation d’énergie annuelle pour obtenir un confort thermique optimal.

Trois éléments permettent d’améliorer la performance énergétique d’un bâtiment. L’isolation, d’abord, pour éviter les déperditions. C’est d’ailleurs dans ce cadre là que la lutte contre les passoires thermiques est devenue l’une des priorités pour la réussite de la transition énergétique. Il y a ensuite la question de la surconsommation qui peut être liée à des équipements défaillants ou à des comportements à optimiser. C’est la lutte contre le gaspillage énergétique.

Et puis, il y a des équipements qui peuvent améliorer la performance énergétique des bâtiments, c’est le cas des thermostats d’ambiance ou programmateurs de chauffage. Et sur ce point, l’intelligence artificielle à de nombreux atouts.

L’IA pour optimiser le confort thermique des bâtiments

En effet, grâce aux performances de l’apprentissage et à des capacités de traitement massif de données, l’intelligence artificielle transforme le monde de l’énergie car elle permet la gestion de systèmes complexes : production décentralisée d’énergie renouvelable, gestion globale de la demande énergétique, individualisation des services en sont de parfaits exemples.

Mais c’est aussi en matière de performance énergétique que l'emploi de l'IA s’avère utile pour fournir des aides à la décision : identification de potentiels d'efficacité à petite échelle, déplacement de charge pour accroître le taux d'autoconsommation, conseils pour optimiser les décisions d'investissement concernant de nouveaux appareils domestiques, des installations de production décentralisées ou des batteries.

L'IA utilise à cette fin les données de l’historique du comportement du consommateur pour lui faire des recommandations adaptées, ce qu’on retrouve notamment via les assistants intelligents de la « Smart-Home ». Les exemples d'applications de l'IA, qui aboutissent à suppléer des appareils domestiques inefficaces ou à identifier un comportement de consommation inopérant, réduisent la consommation d'énergie et augmentent l'efficacité énergétique.

En Pays de la Loire, des initiatives se multiplient

En région Pays de la Loire, la start up angevine Eisox développe par exemple une solution basée sur l’intelligence artificielle pour réduire la consommation de chauffage des bâtiments industriels. "Le chauffage, globalement, représente 60% de la consommation finale en énergie des bâtiments en France et en Europe” précise Maxence Chotard, co-fondateur de la structure. Pour réduire cette consommation, l’entreprise développe et conçoit des têtes thermostatiques qui viennent assister le pilotage des radiateurs à eau chaude d’un bâtiment. Grâce à l’intelligence artificielle et des capteurs, cela permet par exemple de réduire la température d’une pièce lorsqu’elle n’est pas occupée.

“Un écart de 1°C dans une pièce, ça représente en moyenne 7% d’économie d’énergie. Avec nos têtes thermostatiques nous pouvons réduire la température dans les pièces quand elles ne sont pas utilisées et cela offre des gains à nos clients, en moyenne entre 35 et 40%” ajoute l’entrepreneur. L’entreprise travaille notamment sur des bâtiments et parcs immobiliers conséquents (de 100 à 500 radiateurs) pour lesquels il est très difficile de faire du pilotage manuel.

Un autre exemple de l’utilisation de l’intelligence artificielle pour la performance énergétique, c’est ce que propose la startup Enerfox, basée en Mayenne, à Laval. Elle développe des boitiers qui permettent d’optimiser l’autoconsommation des bâtiments. “Grâce à sa technologie et son algorithme de gestion, notre solution permet de suivre, d’analyser et de piloter intelligemment la consommation” précise l’entreprise.

Des initiatives amenées à se multiplier à l’avenir dans de multiples domaines, aussi bien pour les professionnels que pour les particuliers.

Conseils

Pour vous faire accompagner dans vos travaux de rénovation, nos conseillers Croissance Verte, experts en rénovation énergétique sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions. Croissance Verte, partenaire de confiance, est à même de vous accompagner de A à Z dans votre projet. N’hésitez pas à contacter nos équipes. Ce service est gratuit et sans engagement, contactez le 02 52 700 982.